Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 17 Août 2012

Grossesse et canicule, trois précautions à prendre pour lutter contre la chaleur

Grossesse et canicule, trois précautions à prendre pour lutter contre la chaleur

A peine le temps de retrouver le goût au soleil et à la chaleur que l’alerte est donnée: il va faire chaud, très chaud. La canicule va s’abattre sur la France! Enceintes, nous faisons partie de la population dite à risque, comme les vieux. Mais ne paniquons pas, inutile de réserver un vol vers la Laponie. Voici des précautions simples pour traverser cette période estivale haute en températures en toute quiétude.

Tout d’abord un petit rappel, on peut crever de chaud et suer à grosses gouttes, notre bébé s’en fiche royalement! Son environnement ne change pas et son liquide amniotique reste à la même température. Eté comme hiver, bébé ne ressent pas les variations de températures et ne souffre donc pas de la chaleur. La canicule est notre affaire de femme enceinte exclusivement.
Rassurée?

Voici maintenant les 3 règles de base pour passer une bonne canicule:

1) Boire beaucoup, de l’eau de préférence (ici un comparatif des eaux minérales), deux litres par jour voir plus si possible. On peut boire l’eau du robinet, moins cher que les eaux en bouteilles. Attention cependant au fort taux de nitrates présent dans certaines régions comme en Bretagne.
Pour celles qui n’aiment pas l’eau, pourquoi ne pas aromatiser son verre avec un jus de citron par exemple? Pensez aux fruits gorgés d’eau comme le melon ou la pastèque. Ou encore des jus de fruits ou de légumes maison: jus d’orange, jus de tomate, de carotte… hydratent tout en apportant de nombreuses vitamines.

2) Utiliser un brumisateur ou un ventilateur, effet rafraichissant garanti en cas de forte chaleur, même si ce n’est que temporaire, c’est déjà ça!

3) Ne pas pointer le bout de son bidon aux heures les plus chaudes, soit entre 12h et 16h. Préférer des endroits climatisés comme les cinémas ou encore les boutiques. S’il faut se sacrifier alors, pourquoi lutter…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *