Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 6 Oct 2012

Marissa Mayer, ton retour au travail quelques jours après ton accouchement est une belle connerie

Marissa Mayer, ton retour au travail quelques jours après ton accouchement est une belle connerie

La nouvelle patronne de Yahoo, Marissa Mayer, qui avait été débauchée alors qu’elle était enceinte, n’aura pas profité longtemps de son statut de jeune maman, décidant de retourner au turbin dès que possible. Si dans un précédent post je me réjouissais que sa grossesse n’ait pas été un frein à son évolution professionnelle, je ne peux que m’agacer de ce retour précipité. Cela donne des arguments à ceux qui veulent raccourcir la durée du congé maternité et cela fait croire aux mecs que c’est normal qu’une femme concilie travail et nourrisson, pire, que cela se fait facilement.

Non, une femme qui vient de mettre au monde un bébé après neuf mois de grossesse n’est pas apte à reprendre le travail et à s’occuper de son bébé en même temps. C’est impossible. Et faire croire que ça l’est, c’est mentir.

Pour celles et ceux qui y croient, voilà toute la vérité
sur ce qu’implique un retour au travail trop rapide après un accouchement:

1) une démarche en canard parce que notre intimité s’en remet à peine

2) un coussin anti-hémorroïde sur son fauteuil de big boss

3) un tire-lait caché dans le premier tiroir du bureau si on veut allaiter

4) un budget de folie pour payer celle(s) qui vont s’occuper du bébé à la place de maman:
le nourrir 8 fois par jours, lui changer sa couche autant de fois, se lever la nuit (parce qu’un bébé ça mange, rempli sa couche et pleure aussi la nuit), le bercer, le prendre dans ses bras pour calmer ses pleurs, lui chanter des chansons, lui faire des câlins, lui donner le bain, jouer avec lui, l’embrasser…

Perso, même si j’avais le budget, je n’aurai laissé personne s’occuper de mon nourrisson à ma place!

 

1 Comment

  1. C’est crevant, mais c’est si important !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *