Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 15 Nov 2012

8 règles à respecter pour bien choisir son assistante maternelle

8 règles à respecter pour bien choisir son assistante maternelle

Besoin d’une assistante maternelle? Où la trouver, comment la choisir, combien ça va me couter? Happy grossesse vous dit tout.

Pas de place en crèche, la famille à l’autre bout de la France ou pas de congé parental? Quelle que soit la raison, vous voilà à la recherche de la nounou de vos rêves, des rêves du futur papa et de ceux de bébé. Soyons direct: la tâche est ardue et mieux vaut vous y mettre tout de suite. Parce que trouver une bonne nounou relève plus de la quête du Graal que d’une promenade sur la plage, il va vous falloir beaucoup de patience et de volonté. Mais cela en vaut la peine: vous allez lui confier votre petit bout souvent plus de 8h par jour, autant dire qu’elle passera plus de temps avec votre enfant que vous! Oui je sais, écrit comme ça, ça agace…

Règle n°1: Un bon feeling
Évidemment, l’assistante maternelle doit vous paraitre sympathique. Même si ce qui compte est sa relation avec l’enfant, si vous ne vous entendez pas avec elle cela risque justement d’altérer leur relation. Et puis vous pourrez dire adieu aux nombreux services que rendent les nounous à savoir: accepter le petit un peu plus tôt ce matin, un peu plus tard ce soir, ah-au-fait-il-a-la-varicelle-mais-j’ai-une-réunion-avec-mon-Boss-ultra-importante-pitié-prenez-le. Bref, privilégiez une femme avec qui vous vous sentez à l’aise.
Règle n°1 bis: Elle doit être affectueuse
Cela parait évident et pourtant, il y a des nounous dont on comprend vite pourquoi elles sont encore disponibles…L’assistante maternelle doit se montrer…maternelle! Vous devez sentir qu’elle aime les enfants, sinon fuyez.

Règle n°1 ter: Elle doit adhérer à vos grands principes éducatifs
Quand votre bébé d’amour sera chez elle, c’est elle qui lui dira quoi faire et comment, alors vérifiez que vous êtes raccord sur ce qui vous tient à coeur et abordez les points suivant impérativement: que fait-elle si votre bébé pleure, s’il refuse de manger, s’il refuse de dormir ou encore s’il tombe. Si elle répond qu’elle le laisse pleurer une heure s’il le faut ou le gifle pour le faire taire, le force à manger, ferme la porte de la chambre pour ne plus l’entendre ou encore lui jette un sparadra sans le réconforter, bof, bof… Vous l’aurez compris, l’alimentation, les pleurs, le sommeil et la sécurité sont des points sur lesquels vous DEVEZ être en accord.
Certaines assistantes maternelles sont titulaires du brevet de secourisme, c’est toujours rassurant.

Règle n°2: Son intérieur est adapté aux enfants
Assurez-vous que sa maison est accueillante et que votre bout de chou pourra s’épanouir en sécurité. D’ailleurs, elle devrait spontanément vous faire visiter sa maison et vous montrer l’endroit où les enfants dorment (lits parapluie…), le plan à langer et bien sûr le salon avec les jouets et matériels de puériculture tels qu’un transat’, des jouets pour les touts petits, jeux d’éveil, chaise haute… Attention à la présence d’un parc, essayez de vérifier qu’elle n’ait pas tendance à mettre les enfants dedans abusivement.
Vérifiez aussi la présence de caches-prises, de barrières pour protéger des escaliers ou de la cuisine.
Là encore, bannissez les intérieurs enfumés ou qui sentent le tabac, les télés allumées en permanence, la présence d’animaux agressifs, pièces sales…
Si possible rencontrez les autres membres de sa famille qui habitent avec elle car votre bébé les côtoiera aussi, que ce soit le conjoint ou les enfants de l’assistante maternelle.

Règle n°3: Son agrément lui permet de garder combien d’enfants?
Une assistante maternelle doit être agréée, c’est-à-dire qu’elle est officiellement autorisée par le président du Conseil général à garder un certain nombre d’enfant. Demandez-lui une copie de cet agrément et n’hésitez pas à vérifier auprès de la PMI sa validité. Certaines nounous peuvent garder jusqu’à 4 enfants, et prennent des péri-scolaire, des enfants scolarisés qu’elles vont chercher à l’école et gardent le soir. Ainsi, d’une assistante maternelle à  l’autre, l’environnement de votre tout petit sera très différent, avec des enfants de son âge ou beaucoup plus grands, la disponibilité de la nounou étant pondérée par le nombre d’enfants.

Règle n°4: Une assistante maternelle à quelques minutes de chez vous ou de votre travail
Avant dernier détail: sa situation géographique. Votre nounou doit être basée à proximité de votre lieu de vie ou de travail pour des raisons pratiques évidentes: vous amènerez votre bébé matin et soir, inutile d’imposer trop de temps de trajet au pitchoun’, et même à vous si vous êtes sujette aux nausées…. L’idéal étant de pouvoir y aller à pied, malheureusement la plupart du temps c’est en voiture que vous déposerez et récupérerez bébé. Plus d’une demi-heure de trajet n’est pas très raisonnable, dans la mesure du possible. 5/10 mn est le plus approprié.

Règle n°5: lâcher du leste et  négociez ce que vous pouvez: vacances et tarif
Si, si, va falloir être conciliant. D’abord parce que le plus désespéré c’est vous et pas la nounou, elle a donc l’avantage psychologique. De plus, imaginez que vous réussissez à dénicher Mary Poppins, et vous voulez la braquer pour 5 ct de l’heure ? Vous êtes folle. Quand on a trouvé THE nounou, on la ménage. Maintenant on va passer aux derniers points importants à discuter: le prix et les congés. Soyons clairs, en pratique vous aurez peu de marge sur ces congés, vous devrez faire avec ses dates à elle et vous ajuster en conséquence. A priori une assistante maternelle prend 5 semaines de vacances, souvent pendant les vacances scolaires à cause de leurs propres enfants, mais certaines en posent plus. Le tout est de se prévenir mutuellement de façon à s’organiser.
Côté budget, vous pouvez négocier. Son salaire se décompose en trois: le prix de l’heure, les congés payés  et l’indemnité journalière d’entretien. Les CP sont fixés à 10% du prix de l’heure, et l’indemnité journalière est de l’ordre de 3€ par jour. Le prix à l’heure d’une assistante maternelle est très variable suivant que vous habitez en ville ou à la campagne et peut varier de 2,5€ à 5,50€ de l’heure. Les nounous sont libres de fixer leur rémunération, à vous de faire le calcul.

Règle n°6: Exemple concret: calcul de ce que me coute la nounou et aides de la CAF

Par exemple: une assistante maternelle qui prend 3,6€ de l’heure à qui vous confiez votre perle 8 heures par jour en comptant 19 jours dans le mois cela vous coutera:
152h à 3.6€/h = 547.2€
Congés payés: 54.72€
19 indemnités journalières: 57€
Total: 658.92€ /mois

La CAF via la PAJE, plus précisément le complément de libre choix de mode de garde. Ce montant est au minimum d’environ 180€ pour les foyers les plus aisés (plus de 45 068€) mais peut atteindre plus de 440€ pour les moins riches (moins de 20 281€). De plus, vous pourrez déduire 50% du montant restant à votre charge (pour l’instant du moins, notre président Hollande n’a pas encore touché à cette niche fiscale…) de vos impôts. Attention, la CAF ne vous aide que si votre nounou ne vous coute pas trop  cher. Au delà de 36.31€ net par jour (hors indemnité d’entretien, vous assumerez seul le paiement de l’assistante maternel. Alors soyez vigilants, cela correspond à 8 heures par jour à 4,1€/h, ou encore 10 heures par jour à 3,3€/h.

Pour simuler votre budget assistante maternelle, cliquez ici

Et voilà, vous savez tout pour partir en chasse de votre nounou. Ne vous découragez, vous devrez sans doute en voir une bonne demi-douzaine avant de trouver la bonne assistante maternelle.

 

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *