Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 7 mai 2013

Les femmes enceintes françaises seraient-elles alcooliques?

Les femmes enceintes françaises seraient-elles alcooliques?

 

Grossesse et alcool ne font pas bon ménage.

Et pourtant, en France, une femme enceinte sur trois continue à boire!

Une récente étude vient de sortir selon laquelle une femme enceinte pourrait consommer un verre d’alcool par semaine sans que cela soit nocif pour le bébé.

Immédiatement, la nouvelle a été relayée : Cool, on peut boire de l’alcool enceinte. Balayées les nombreuses études prouvant que même une petite quantité d’alcool nuit au bon développement du fœtus, et peu importe les conditions de cette nouvelle étude, quel laboratoire l’a menée, ce qu’elle prouve vraiment…

Tout ce qui compte est qu’elle semble lever une interdiction. Ouf. Plus besoin de renoncer à la bière du samedi soir ou au verre de vin rouge au restaurant. Du moins c’est ce que se disent un grand nombre de femmes enceintes. A tort!

Arrêtons d’être aussi conciliants avec l’alcool. On sait que boire de l’alcool enceinte est mauvais pour le bébé. Un peu, beaucoup, beaucoup trop, quelle que soit la quantité d’alcool consommée, le fœtus trinque avec nous et cela nuit à son développement. La vraie question est: pourquoi est-ce si difficile de dire une bonne fois pour toute que boire enceinte est mauvais pour le bébé?

Si une femme enceinte veut boire un verre, libre à elle. Mais qu’elle arrête de croire que ce n’est pas si grave. Femmes enceintes, prenez vos responsabilités sans vous chercher des excuses. Rassurez-moi, verser une gorgée de whisky dans le biberon de votre bébé vous choque?  Alors pourquoi l’image d’une femme enceinte buvant du vin ne vous choque pas?

Je sais très bien qu’en France le rapport à l’alcool est tabou et que c’est la seule drogue avec laquelle on est si permissif et conciliant. Dites fermement que boire enceinte est dangereux pour le bébé, et vous vous faites immédiatement taxée de moralisatrice. Le politiquement correct est de dire que « oui, bon, vaut mieux éviter si possible hein, mais un verre de temps de temps, si vraiment on en a envie, ça ne peux pas faire de mal. »Après tout, ne sommes nous pas le pays du bon vin? Mais l’alcool est une boisson d’adulte, pas de fœtus!

Alors je vous le demande: pourquoi renoncer à l’alcool quelques mois est si difficile? Sommes-nous tous alcooliques?

 

1 Comment

  1. très bon article! serait-il possible d’ajouter une option de ‘partage par email’ de vos articles? parce que ej connais qq personnes qui feraient bien de les lire! ^^

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>