Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 1 Mai 2013

Sale temps pour les femmes, un plaidoyer engagé pour des futures mères sous pression

Sale temps pour les femmes, un plaidoyer engagé pour des futures mères sous pression

 

Odile Buisson donne le ton tout de suite en dénonçant le procès fait aux pilules de 3ème et 4ème générations. Son livre est un cri du cœur et son point de vue défendu becs et ongles. Dans le viseur de la gynécologue obstétricienne? Tout les courants de pensées rétro qui défient le progrès. Car pour Odile c’est une évidence, la science sert la cause des femmes. Les progrès médicaux permettent un meilleur suivi de grossesse, un accouchement sans douleur et surtout une chute de la mortalité infantile. Le progrès est bel et bien au service des femmes.

Pourtant, ces progrès sont menacés. Odile Buisson s’insurge contre une possible régression. Le plus alarmant selon elle étant de faire croire aux femmes que la péridurale c’est mal, les maisons de naissance le pays de oui-oui, et les forceps dangereux pour le bébé!

Dans cet essai engagé et étayé par des arguments scientifiques, l’auteur dénonce la pression faite aux femmes pour qu’elles renoncent à la sécurité que procure la science. Une tendance bobo écolo encouragée par les instances administratives en perpétuelle quête d’économies.

Soyons clairs, que l’on soit d’accord avec Odile Buisson ou non n’a pas d’importance, elle offre un argumentaire riche et construit sur les bienfaits de la médecine pour les femmes enceintes et rappelle une chose fondamentale: le progrès améliore la sécurité de la future maman et de son bébé.

On peut s’agacer d’une surmédicalisation du suivi de grossesse, vouloir accoucher à domicile. Mais cela suppose d’assumer un risque. Car il n’est pas si loin le temps où de nombreuses femmes mourraient en couches, on a tendance à l’oublier.

Ce livre offre le point de vue précieux d’une gynécologue obstétricienne sur le suivi de grossesse en France. Le ton tonique, les sujets abordés sans tabou et sans langue de bois en font un livre coup de poing passionnant, qui déclenchera de fougueuses discussions!

A découvrir sans tarder: « Sale temps pour les femmes, futures mères si vous saviez », aux éditions Jean-Claude Gawsewitch, 18,90€

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *