Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 4 Juil 2013

Oseriez-vous révéler votre grossesse pendant un entretien d’embauche?

Oseriez-vous révéler votre grossesse pendant un entretien d’embauche?

 

Un récent sondage révèle que nous sommes plus de 80% lors d’un entretien d’embauche à ne pas nous renseigner sur la politique de l’entreprise en termes de droits pendant la grossesse. Quand à révéler une grossesse…

Quel scoop! Sérieusement, il faudrait être suicidaire pour demander:

« Au fait, est-ce que j’aurai le droit de travailler une heure de moins par jour? »

« Est-ce que je pourrai partir faire mes rendez-vous et autres échos sur mes heures de travail?  »

« Est-ce que je pourrai changer de poste si ma santé le nécessite? »

« Est-ce que je peux vous annoncer ma grossesse au dernier trimestre? »

« Est-ce que je pourrai amener un oreiller parce que des fois être enceinte ça fait dormir? »

« Je suis enceinte, pourriez-vos me passer la poubelle j’ai envie de vomir?

Il n’y aurait pas meilleure façon de se faire refuser le poste. Et objectivement, on comprend. Mettons-nous une fois de temps en temps à la place de l’employeur. Gérer une grossesse est contraignant pour un patron. Il va lui falloir prévoir notre remplacement ou redistribuer notre charge de travail sur nos collègues, peut-être qu’on sera moins efficace (ou au contraire à fond, ça sera la surprise…), bref, forcément être enceinte n’est pas un atout sur le marché du travail. C’est critiquable, mais c’est comme ça.

Alors on peut s’en insurger, s’en offusquer, crier à la discrimination, mais si vous étiez l’employeur, vous aussi vous préféreriez embaucher quelqu’un qui ne va pas s’absenter 16 semaines dans à peine quelques mois!

Et puis surtout, nos droits pendant la grossesse ne dépendent pas la boite qui nous embauche mais du code du travail. Où que vous travailliez vous aurez le droit de vous absenter sur vos heures de travail pour vos rendez-vous de suivi de grossesse, vous pourrez aménager votre poste de travail pour le rendre compatible avec votre état (ne plus porter de charge lourde, passer sur des horaires de jours…), vous serez invirable…

Alors si, il y a bien des entreprises qui permettent des avantages supplémentaires comme le droit de travailler une heure de moins par jour, mais est-ce ce genre de détail qui va vous faire choisir un poste ou un autre?  Bien sûr que non. Si on y a droit tant mieux, sinon tant pis.

A ceux qui avancent que ne pas annoncer sa grossesse peut nuire à la confiance entre son patron et nous, que ça débute mal la relation, là encore il faut faire la part des choses une bonne fois pour toute: être enceinte relève de notre vie PRIVÉE, pas de notre vie professionnelle. L’employeur n’a pas à aborder le sujet au cours d’un entretien d’embauche, et s’il le fait, nous n’avons pas à lui répondre, quitte à mentir si besoin.

Pour ne plus stresser, lisez cet article qui vous dit tout sur vos droits pendant la grossesse

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *