Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 11 Juil 2013

Le poisson devient dangereux pendant la grossesse! Lisez le mode d’emploi

Le poisson devient dangereux pendant la grossesse! Lisez le mode d’emploi

 

Enceinte, mieux vaut ne pas manger trop de poisson. Ce n’est pas moi qui le dit mais l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

Après avoir analysé les petits et gros poissons, ils se sont rendu compte qu’ils contenaient de nombreux polluants. Tellement que cela rend le poisson toxique si on en mange en trop grande quantité!

Et bien sûr, les femmes enceintes sont une population à risque car pendant la grossesse, nous sommes plus sensibles aux substances chimiques et aux micro-organismes.

Mais certains poissons sont encore plus toxiques que d’autres, ce sont ceux qui mangent les autres et qui ce faisant, ingurgitent les produits toxiques de ses proies.

Qui sont les « bons » et « mauvais » poissons?

Voilà ce qu’on a le « droit » de manger pour profiter des bienfaits du poisson sans souffrir de leur pollution:

Poissons d’eau douce (Anguille, barbeau, brème, carpe, silure): 1 fois tous les deux mois

Poissons prédateurs sauvages (lotte, loup/bar, bonite, anguille, empereur, grenadier, flétan, brochet, dorade, raie, sabre, thon…): A limiter

Espadon, marlin, siki, requins et lamproie:Interdit!

Il est impératif de bien cuire votre poisson

Poissons crus, peu cuits ou fumés: Interdit!

Coquillages crus ou peu cuits: Interdit!

Crustacés décortiqués et vendus cuits: Interdit

Voilà, voilà, désolée de cette mauvais nouvelle pour les amatrices de poisson, mais c’est une denrée qui devient rare et bientôt impropre à la consommation, alors profitez-en tant qu’il y en a.

Sur ce, je vais me faire ma cote de bœuf, une valeur sûre!

 

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *