Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 19 Oct 2013

Comment réussir son allaitement?

Comment réussir son allaitement?

Pour toutes celles qui se demandent comment réussir son allaitement, comment tenir son bébé, combien de temps dure une tétée et si leur seins vont disparaître, voilà les réponses !

Dois-je allaiter mon bébé ?

La question ultra-culpabilisante par essence. Je rappelle qu’allaiter n’est pas un devoir mais un choix. Et un choix de couple en plus. Chacun fait ce qu’il veut avec ses seins !

A quel moment donner la première tétée ?

C’est bébé qui décide. Suite à l’accouchement, dès que vous avez votre bébé sur vous en peau à peau, vous le verrez tenter une reptation plus ou moins efficace vers votre sein. Maître bébé, par l‘odeur alléché, s’en va téter. Vous n’aurez plus qu’à l’accompagner. Veillez juste à ce que son ventre soit contre le votre, quitte à faire appeler une sage-femme pour vérifier que bébé est en bonne position. Plus tard, vous pourrez apprendre différentes positions pour donner le sein : sur le côté, assis… Varier les positions vous protégera des irritations des tétons qui sont une cause d’arrêt précoce de l’allaitement tant cela peut faire mal.

Sauf si le bébé ne reprend pas son poids correctement, n’introduisez pas le biberon le premier mois ! La lactation n’est pas encore bien acquise par votre corps. En proposant le biberon, votre bébé tétera moins, donc vos seins produiront moins. Et adios le lait. C’est pourtant une erreur fréquente, commise par certains pédiatres et gynéco de bien mauvais conseils.

Comment savoir si mon bébé a faim ?

Dès que bébé s’agite, ouvre la bouche, tourne la tête ou suçote son poing, vous pouvez lui proposer le sein. N’attendez pas qu’il réclame, c’est qu’il a faim depuis un moment. Ils sont timides ces petits !

Combien de temps dure une tétée ?

Cela peut durer quelques minutes, certains bébés fatiguent vite et s’endorment, ou carrément durer une heure. Surtout, ne regardez pas votre montre ! Chaque enfant a ses propres besoin, la seule chose qui compte est qu’il grossisse.  Certains bébés tètent très vite et vont se rassasier en cinq minutes, quand d’autres prendront leur temps, tèteront un quart d’heure à gauche, puis dix minutes à droite, puis re-dix minutes à gauche. De toute façon, le lait est fabriqué en temps réel et il y en a toujours pour bébé.

Il est quand même utile de le laisser sur un même sein plus de cinq minutes car le lait évolue au fil de la tétée, devenant plus gras, avec l’avantage de tenir mieux au corps. Et ça peut servir que bébé n’ait pas faim plusieurs heures d’affilée… L’intérêt de donner un sein puis l’autre est d’équilibrer la sollicitation et de ne pas se retrouver avec un sein énorme et l’autre de taille normale. C’est moche. Mais ça arrive !

Et mes seins dans tout ça ?

Soyons clairs, il y a des injustices. Si certaines retrouvent leurs seins comme si de rien n’était, et ce ne sont pas les plus nombreuses, certaines vont effectivement perdre une taille car allaiter consomme le gras, ce cher gras qui donne du volume à notre poitrine. Et d’autres garderont un peu de rab’ et auront une poitrine plus généreuse qu’avant. Comment faire pour être de la dernière catégorie ? Prier, brûler un cierge ou faire des incantations.

Combien de temps faut-il allaiter ?

L’Organisation Mondiale de la Santé préconise six mois pour profiter de tous les bénéfices. A la maternité, on vous dira au moins les trois premiers jours, pour que le bébé profite du colostrum, ce concentré d’anticorps qui va le protéger des maladies. Votre chéri vous dira « pas trop longtemps quand même » parce que quand on allaite, notre libido est inexistante et que ça va bien un temps. Votre mère vous découragera et s’étonnera de ce retour à l’avilissement de la femme par son nouveau-né, pratique si incompatible avec mai 68 et les jetés de sous-tifs. Votre belle-sœur pro-bib’ vous encouragera à faire du mixte pour que le papa puisse aussi nourrir son bébé, et votre copine pro-allaitement vous expliquera comment à deux ans son enfant vient parfois encore téter. Autant de conseils, d’avis, de jugements et de commentaires qui ne comptent pas. C’est VOTRE bébé, VOTRE famille, VOS seins, VOTRE vie.

Si vous avez envie d’allaiter votre bébé, faites-le. Demandez conseil à votre sage-femme ou aux femmes qui ont allaité et pour qui cela s’est bien passé. Parce que si allaiter peut être à  la fois instinctif et évident, cela peut parfois être compliqué. Reconnaissons-le, la jeune maman subit une grosse pression de la société, de son entourage, de sa famille. Comme si la façon dont on nourrit notre bébé était un sujet public pour lequel chacun défend son point de vue. On lui donne à manger, n’est-ce pas là l’essentiel ?

Combien de fois j’ai entendu les trois premiers mois : « Tu allaites, ah c’est bien ! ». Après six mois ça devient « Tu allaites encore, ah t’es sûre ? ». Et quand ma fille s’est sevré toute seule à 10 mois, et ça j’avoue que j’ai eu les boules le jour où elle m’a définitivement repoussé pour se jeter sur son Babybel, j’ai eu droit à « Tu n’allaites plus, ah, il était temps ! ». Moralité, allaiter c’est bien, trop longtemps c’est mal !

Vous l’aurez compris, la seule règle est qu’il n’y a pas de règle. L’allaitement idéal, c’est le nôtre.

1 Comment

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *