Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 20 Fév 2014

Surtout pas de Motilium® pendant la grossesse. Ni jamais!

Surtout pas de Motilium® pendant la grossesse. Ni jamais!

 

Même si vous avez des nausées, ne prenez jamais du Motilium®. Un de ses composants, la dompéridone, peut provoquer des troubles cardiaques. Rien que l’année dernière, le Motilium est en cause dans des dizaines de décès. C’est évident: ne prenez surtout pas de Motilium® ni un de ses génériques.

Cette révélation de la revue Prescrire , la référence en termes d’indépendance médicale, n’en est pas vraiment une. Depuis 2005 plusieurs études épidémiologiques ont montré une augmentation des morts subites cardiaques lors de la prise de Motilium®.

Ce n’est qu’en 2011 que notre si inefficace Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) met en garde contre de possibles effets secondaires, conseillant de ne pas en prendre pour favoriser l’allaitement comme certaines le faisaient. Aucun retrait du marché n’est demandé.

Je rappelle au passage qu’il existe des solutions naturelles pour allaiter dans de bonnes conditions du genre se reposer, prendre soin de soi et se faire confiance. Pour celles qui pensent avoir besoin de prendre quelque chose, il existe des tisanes galactogènes qui ne risquent pas de vous faire faire une crise cardiaque.

Ces cas de mort subite concernent environ 50 à 100 utilisateurs sur 100 000,  c’est énorme. D’autant que si ça tombe sur vous, c’est la mort et pas juste une éruption d’acné…

Assez incroyablement, alors que les risques sont connus, le Motilium® continu d’être prescrit aux femmes enceintes pour lutter contre les nausées, mais aussi à être administré à des nourrissons.

Si votre médecin vous propose du Motilium® contre les nausées et vomissements, n’en prenez pas. De même, refusez qu’on en donne à votre bébé.

Aucun médicament ne traite efficacement les nausées, et malgré tout l’inconfort que cela peut générer, il faut vivre avec ou essayer des thérapeutiques sans danger comme l’acupuncture, ou les remèdes de grand-mère. (Il existe aussi un site canadien d’aide, SOS nausées, j’en avais parlé dans un précédent post ici)

Cette information sur les dangers du Motilium® rappelle que les médicaments ne sont jamais anodins, et qu’enceinte, à part le paracétamol et le Spasfon, on se méfie.

 

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *