Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 27 Mar 2014

Les conseils de Maman Zen pour être au top de la zen grossess’itude !

Les conseils de Maman Zen pour être au top de la zen grossess’itude !

 

Une grossesse et c’est la révélation.  Julie Lemaire plaque son job de DRH pour se former à la sophrologie, au yoga, à la méthode Bernadette de Gasquet. Devenue experte du zen, Julie nous fait partager ses bons plans pour le rester tout au long des neuf mois de la grossesse…et surtout les mois d’après !

Happy Grossesse : Sommes-nous plus stressées enceinte ?

Maman Zen : Oui. Par définition, une grossesse est un stress pour le corps. Il faut rappeler que le stress n’est pas en soi quelque chose de négatif mai qu’il s’agit de l’obligation faite à l’organisme de s’adapter à une situation. Porter un bébé est donc plutôt stressant pour le corps. Il va falloir aider notre organisme à s’adapter et à ne pas somatiser.

Happy Grossesse : Comment le yoga-prénatal ou la méditation nous aide à être plus sereine?

Maman Zen : Tout d’abord en nous permettant de nous reposer. Le corps n’est pas qu’une machine, il est important de pouvoir se centrer sur soi, accepter qu’enceinte certaines choses nous échappent, accepter de ne pas pouvoir tout maîtriser. S’écouter nous fait du bien. Il nous est alors possible de mener notre grossesse en faisant nos propres choix, sans se laisser parasiter par les nombreux conseils que les gens ne peuvent s’empêcher de nous donner…

Happy Grossesse : Les sportives peuvent se rabattre sur le yoga comme activité sportive ?

Maman Zen : Celles qui ont l’habitude de faire du sport et ne peuvent continuer enceinte peuvent faire du yoga pour se recentrer sur l’écoute corporelle et ainsi garder une activité physique mais douce.

Happy Grossesse : Une minute de méditation suffit à être zen ?

Maman Zen : Une seule minute chaque jour procure de la détente. On prend le temps de s’installer confortablement, et de se concentrer sur sa respiration abdominale, comme les bébés. Des pensées vont alors surgir, quelles qu’elles soient, on reste concentré sur sa respiration. Et c’est tout.

Laissez-vous guider pour 1 mn de méditation

 

Happy Grossesse : Le yoga est aussi une aide précieuse pendant l’accouchement

Maman Zen : La pratique du yoga pré-natal développe l’écoute corporelle. Le corps nous envoie en permanence des signaux, à nous de savoir les entendre. Cette perception aide aussi à s’affirmer, en s’écoutant on sait ce qui est bon pour nous. Cette écoute est précieuse pendant le travail pour nous laisser guider par notre corps et adopter les positions les lus adaptés pour gérer la douleur de l’accouchement par exemple, et ne pas se retrouver à accoucher en position gynéco juste parce que ça arrange l’équipe médicale.

Happy Grossesse : le yoga peut-il nous aider à gérer les « maux de la grossesse », genre nausées, insomnies…

Maman Zen : Les techniques de respirations aident à gérer les nausées. Il s’agit d’une approche qui parait souvent étrange mais très ludique qui amène de la fraîcheur dans la bouche, avec un effet menthe/poivrée. Le travail sur les postures permet de soulager les maux de dos, la fameuse sciatique de la grossesse, les insomnies, les problèmes de transit…Je suis une adepte du 1 problème = 1 solution.

Merci Julie pour tous ces conseils et cette initiation à la méditation. Quand à vous chère lectrice, Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas être une future maman zen 😉

Visitez le site de Maman Zen ici

2 Commentaires

  1. Très intéressant cet article, ça me donne envie de tester le yoga pré-natal !

  2. Je partage l’avis de Marie, article très intéressant ! Bravo ! Vous avez réussi à me convaincre, je me mets au yoga 🙂

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *