Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 15 Avr 2014

J’ai testé le must-have des maniaques de l’hygiène: la lampe UV de désinfection Pocket Nano-UV

J’ai testé le must-have des maniaques de l’hygiène: la lampe UV de désinfection Pocket Nano-UV

 

Cette mini lampe de désinfection est tout simplement géniale. Depuis que je l’ai, les bactéries et virus m’ont désigné comme leur plus grand fléau. Si, si, c’est une bactérie agonisante sous l’effet des UV qui me l’a avoué.

Alors comment ça marche?

Il s’agit d’une lampe à UV, qui émet donc ce rayonnement bien particulier qui a le pouvoir magique de désintégrer illico presto tout ce qui ressemble de près ou de loin à une bactérie ou un virus. Le procédé est connu depuis longtemps et fréquemment utilisé dans les milieux hospitaliers par exemple, mais sous forme de gros boitiers.

La nouveauté est que la société Luvid commercialise le procédé dans un format compatible avec notre quotidien. Pas plus gros qu’un téléphone, le Pocket Nano-UV se transporte aisément dans son sac à main. Découvert au Salon Baby le mois dernier, il a fait vibrer la maniaque qui sommeille en moi.

Son usage est très simple, il suffit de l’ouvrir comme un téléphone à clapet, d’appuyer sur le bouton ON, et de le tourner face à la surface que l’on souhaite désinfecter. La lampe UV émet pendant 10 secondes, le temps nécessaire pour détruire l’ADN des bactéries et virus présents.

Étant scientifique, je sais que le procédé est efficace, mais je me demandais si j’allais réellement l’utiliser comme un outil de tous les jours. Après plusieurs semaines, oui, je suis devenue accro à ma lampe UV. Plus précisément à cette discrète odeur d’ozone qui se dégage lors de son utilisation, témoin de la destruction impitoyable de milliers de bactéries. Je regretterai presque de ne pas les voir se désintégrer.

pocket-nano-1

Au début, je ne l’utilisais que chez moi. Ma première cible a été mon clavier d’ordinateur, un endroit connu pour héberger de multiples germes. Puis j’ai désinfecté la cuvette des toilette, les poignées de porte. La première fois que je m’en suis servi dehors, cela a été pour désinfecter la tétine du bébé d’une copine tombée par terre. Et hop, voilà une tétine nickel en 10 secondes chrono.

pocket-nano-2

Depuis, il est toujours dans mon sac à main entre mes clés, le stylo et mon livre de grossesse, et je le dégaine dans les toilettes publiques, sur la poignée des caddies… Mais cela marche très bien sur les jouets, télécommandes, tétines, téléphones…

Bon, je me la joue discret quand même, je ne voudrai pas passer pour une folle. Mais je suis sûre que quand le produits sera plus connu, désinfecter via une lampe UV sera banal.

Pourquoi j’aime: Super efficace, pratique, écologique

Pocket Nano-UV, 59,90€

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *