Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 5 Juin 2014

La maternité des Lilas fait appel à vos dons

La maternité des Lilas fait appel à vos dons

Je vous avais déjà parlé de la fermeture programmée de la maternité la plus célèbre de France, emblème des droits des femmes.

Tout le personnel se mobilise pour éviter un tel scénario, et mène de nombreuses actions médiatiques, comme la parodie d’un clip de Stromae ou le déploiement d’une banderole « La maternité des Lilas vivra » sur la façade du ministère des affaires sociales et de la santé.

L’équipe se bat pour que la reconstruction de la maternité se fasse sur le site des Lilas et non au centre hospitalier de Montreuil. Un tel déménagement signerait la fin d’une approche de la maternité au plus près des femmes.

Mais tout cela a un coût. Alors la maternité des Lilas lance une opération pour récolter des dons. Vous pouvez les aider ici:

http://www.bulbintown.com/projects/collectif-maternite-des-lilas/accueil

Voici où ils en sont (source :www.la-maternite-des-lilas-vivra.com)

« En ce 31 mai, la situation de l’établissement est critique. La reconstruction n’ayant pas vu le jour malgré la lutte exemplaire menée par le personnel, la direction, assurée par le groupe hospitalier « Diaconesses- Croix St Simon » (GHDSS, privé non lucratif) depuis janvier 2013, a annoncé aux personnels ce 12 mai 2014, qu’elle dénonçait la convention qui la liait à la Maternité des Lilas au 31 en août 2014.

Si aucune solution n’est trouvée pour la reconstruction, c’est la liquidation judiciaire et la fermeture de la Maternité des Lilas qui sera actée à cette date.

Le sort de la maternité des Lilas dépend maintenant d’une décision politique en plus haut lieu.Il manque 9 millions, François Hollande doit se positionner pour les attribuer ou non à ce projet. Le personnel, malmené de façon inhumaine, est éprouvé mais il reste, plus que jamais, combatif dans l’attente de cet arbitrage.

Il compte utiliser toutes les voies de recours pour se faire entendre.

 Mais le nerf de la guerre étant l’argent, nous nous voyons contraints de lancer une campagne participative pour pouvoir nous faire conseiller et multiplier les actions.

Voici le lien vers cette campagne. Elle ne pourra fonctionner que si un grand nombre de personne la partage autour d’elle, facebook, twitter ou tout simplement par mail collectif comme celui-ci. Nous comptons sur vous, dans 3 mois 150 personnes seront peut-être sans emploi! »

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *