Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 16 Sep 2014

Accoucher en janvier, c’est pas une bonne idée!

Accoucher en janvier, c’est pas une bonne idée!

 

Pardonnez moi mon père parce que j’ai péché. Non pas que j’ai fricoté hors mariage, enfin oui ça aussi, mais là il s’agit d’autre chose: j’ai accouché en janvier.

Jusque là, rien d’extravagant. J’ai bien grossi le dernier mois grâce aux fêtes de Noël, j’ai fait attention à ne pas me gaver de foie gras, je n’ai pas bu d’alcool, j’ai encore bien grossi en m’empiffrant de galette des rois, et j’ai réussi à rouler jusqu’à la maternité sans trop de souci.

Et j’ai accouché sans me douter une seule seconde des conséquences terribles que cela allaient avoir sur « mon enfant de janvier » ... sur mes finances, sur mon boulot, et sur mes nerfs!

Car quel mode de garde pour un enfant de 3 ans?

Côté budget, sachez que dès les 3 ans de l’enfant, adios les aides de la CAF, c’est plein pot de faire garder son enfant. Et de janvier à septembre sans aide, ça fini par coûter cher… Vous vous dites que ce n’est pas grave parce que vous pourrez mettre votre enfant à l’école? Grave erreur!

Avoir donné naissance à un « enfant de janvier », pour l’école c’est la grosse galère. Car soit l’enfant rentre en maternelle à 2 ans trois quart, soit il y va à 3 ans trois quart. Un peu trop jeune, ou un peu trop vieux. L’entrée en cours d’année est en théorie possible, mais vous allez voir qu’entre la théorie et la pratique, il y a un monde.

Toute naïve que je suis, j’ai osé demander la scolarisation de ma fille qui n’aura donc pas 3 ans avant le 31 décembre, mais seulement quelques jours après, en 2015. Une démarche qui relève du parcours du combattant, un excellent entraînement pour Koh Lanta 😉

1) Janvier 2014: Préinscription à la mairie . Ils sont bien prescrits? Ils sont mis sur liste d attente.

2) Février 2014: La directrice de l’école dont nous dépendons géographiquement me déclare froidement: « Je ne suis pas favorable à la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Je ne vous prendrai pas votre fille en septembre. Et je ne prends pas d’enfant en cours d’année« . Gloups. C’est mal engagé.

2) Juin 2014: Première commission: Les enfants de janvier restent sur liste d’attente et ne seront scolarisés que si les effectifs le permettent.

3) Septembre 2014: Comptage des enfants. Les effectifs le permettent? Ils ne sont scolarisés que si la directrice d’école est d’accord!

4) Septembre 2014: Décision de la directrice: sans surprise, c’est toujours non.

Voilà, voilà.

Pourtant, le code de l’éducation est très claire, plus précisément l’article L113-1 :

« Tout enfant doit pouvoir être accueilli, à l’âge de trois ans, dans une école maternelle ou une classe enfantine le plus près possible de son domicile, si sa famille en fait la demande. »

Il semble donc que l’opinion personnelle d’une directrice d’école prime sur la loi.

Une situation ahurissante quand on sait en plus que cette même directrice se permet de ramener son chien dans l’école, laisse rentrer son conjoint dans l’enceinte de l’école pendant les heures de classe et pire, met des sous-vêtements si riquiqui que les petites filles nous refont mai 68 avec comme slogan « Je ne mets pas de culotte, comme la maîtresse »! Oui, ça surprend, je confirme.

On a beau dire, la loi n’est pas la même pour tout le monde.

Alors si vous devez accoucher en janvier, préparez-vous psychologiquement:

l’école c’est comme les antibiotiques, c’est pas automatique!

 

PS: Si vous avez des conseils à donner aux parents d’enfants de janvier, laissez-les en commentaire 😉

 

 

2 Commentaires

  1. Aoutch. J ai accouché en mars !
    J en connais qui ont des enfants scolarisés, moins de 3 ans…. Etqui auront 3 ans en novembre…. Ça doit être un souci d année civile. Bref c est naze.

  2. j’attend une petite fille, elle est prévue le 21 décembre, j’espère qu’elle sera pas en retard, mais voila elle ira à l’école a deux ans et demi la pauvre 🙁 ma première fille est née en octobre, et c’était déjà pas très simple. Mais comme c’est l’année qui compte, elle sera « obligatoirement » prise.
    Par contre je conseillerai d’aller voir l’adjoint au maire de la petite enfance, s’il y a de la place, et qu’elle est propre, elle devrait pouvoir intégrer l’école. parce rentrer en première année à presque 4 ans, c’est pas l’idéal non plus elle risque de s’ennuyer.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *