Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 24 Oct 2016

Rééducation du périnée : pourquoi vous ne la faites pas ?

Rééducation du périnée : pourquoi vous ne la faites pas ?

 

Entre la grossesse et l’accouchement, notre périnée a été mis à rude épreuve. C’est pourquoi nous avons droit à des séances de rééducation, histoire de remuscler tout ça ! L’objectif est de s’éviter un relâchement de ce muscle si important puisqu’il intervient dans la continence urinaire et fécale, autrement dit faire pipi et caca. Bref, c’est utile… Pourtant, 36%* des jeunes mamans font l’impasse :

1) Pas envie

La moitié des femmes qui ne suivent pas de rééducation du périnée n’en ont tout simplement pas envie, estimant que cela n’a pas d’intérêt ou qu’il y a trop de séances à faire.

2) Manque de temps

Fléau d’aujourd’hui, la course après le temps de nos vies à 200 km/heure nous contraint à faire des choix. Parfois, c’est la rééducation du périnée qui passe à la trappe.

3) Manque de professionnel(le)s

Certaines souhaiteraient la faire mais ne trouvent pas de sage-femme/gynéco/kiné disponibles. Forcément ça complique les choses…

4) Pas besoin

Certaines ont la chance d’avoir un périnée épargné et sont dispensées de rééducation. Attention, seule la sage-femme ou le gynécologue peut l’indiquer.

L’info en +: L’intégralité des séances de rééducation périnéale post-grossesse sont prises en charge par la sécurité sociale.

Afficher l'image d'origineCrédit: Kopines

*sondage réalisé par périnée auprès de 260 femmes interrogées en 2013

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *