Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 21 Août 2017

Les troubles de la fertilité au féminin

Les troubles de la fertilité au féminin

Pendant longtemps, les problèmes de stérilité ont été attribués à la femme. Pourtant, si la fécondation se fait dans le corps de la femme et que ce processus peut être compromis à chaque étape, la femme n’est en cause qu’une fois sur trois…

Comment on fait les bébés?

Pour bien comprendre les différents troubles d’origine féminine auxquels les couples peuvent être confrontés, rappelons quelques bases d’anatomie et de biologie. La femme ovule une fois pendant sont cycle. Cet ovule est expulsé au niveau de l’ovaire, puis descend dans la trompe. C’est là que la rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovule a lieu.  Une fois fécondé, l’œuf va descendre se nicher dans l’utérus, pour s’y développer pendant neuf mois.

Au tout début, il y a l’ovulation

Pour certaines femmes, l’ovulation est légèrement perturbée: le cycle a une durée supérieure à 28 jours, c’est-à-dire que l’ovulation se fait tardivement ou les cycles sont irréguliers (d’une durée variable). Ces légers dérèglements n’ont pas d’incidence sur la possibilité de mener une grossesse à terme. En revanche, dans certains cas il peut arriver que la femme n’ovule pas, ou bien que les ovocytes soient de mauvaise qualité:

Les ovaires polykystiques : les ovaires sont gros et présentent à la surface pleins de petits follicules qui n’arrivent pas à grossir pour émettre un ovule, d’où des ovulations rares voir absentes. Cette pathologie est assez répandue.

L’endométriose : L’endomètre est la paroi de l’utérus, elle s’épaissit au cours du cycle puis en l’absence de fécondation, il se détruit : ce sont les règles. La maladie de l’endométriose provoque le développement de la muqueuse utérine à des endroits inadaptés, sur les ovaires, hors de l’utérus… Cela perturbe l’ovulation ou la nidation de l’embryon.

L’absence d’ovaires : que cela soit de naissance ou suite à une maladie, s’il n’y a pas d’ovaire, il n’y a pas d’ovocyte. La femme ne pourra pas avoir d’enfant biologique.

Le diagnostique des troubles de l’ovulation se fait par dosage hormonal et/ou courbe de température.

Direction la trompe

La fécondation a lieu dans le pavillon de la trompe. Si les trompes sont bouchées, la rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovule ne peut avoir lieu. Ce type d‘infertilité est dite tubaire.

Le diagnostique se fait par la radiographie (hysterosalpmingographie) et/ou coelioscopie.

Au cœur de l’utérus

Dans la plupart des cas, l’utérus va accueillir le futur bébé pendant neuf mois. Mais cet organe peut ne pas remplir son rôle si sa muqueuse est trop fine, s’il est malformé ou trop petit (exposition au distilbène), s’il est absent (cas extrêmes).

La glaire comme agence matrimoniale

Pour que les spermatozoïdes atteignent l’ovule, il faut que la glaire cervicale sécrétée par la femme au niveau du col de l’utérus y soit favorable, permettant leur survie plusieurs jours. Il peut arriver que cette glaire soit hostile aux spermatozoïdes en les immobilisant par exemple. Le diagnostique se faite avec le test de Huhner qui consiste à analyser les spermatozoïdes présents dans la glaire après un rapport sexuel.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *