Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on 9 Mar 2019

5 règles d’or pour bien choisir son anti-vergeture pendant la grossesse

5 règles d’or pour bien choisir son anti-vergeture pendant la grossesse

Enceinte, une de nos peurs concernant notre corps est l’apparition d’éventuelles vergetures. Heureusement, des soins dédiés aux femmes enceintes existent : huiles ou crème, bio ou non, voici
tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir son huile anti-vergeture.


Pas d’huile essentielle
Méfiance sur les huiles essentielles, certaines sont interdites enceintes et beaucoup sont contre- indiquées. Les huiles essentielles peuvent être dangereuses pour le bébé donc, à moins d’être une experte, le plus simple est de les bannir.


Un produit sain
Enceinte, ne conciliez pas et exigez le plus sain. Regardez bien l’emballage et la composition car un produit bio peut contenir des huiles essentielles et donc être contre-indiqué pour les femmes enceintes ou les jeunes mamans allaitantes. Vous devez regarder la composition et vous assurer de
l’absence de paraben (a priori obligatoire), de phenoxyethanol ou encore de phtalates. Vérifiez bien que le soin peut être utilisé dès le tout début de la grossesse, et non uniquement à partir du 4 e mois de grossesse. L’emballage doit indiquer la proportion de produits naturels autorisés. Des marques
sont dédiées exclusivement aux produits pour femme enceinte et allient cette double exigence de naturel sans huiles essentielles. C’est le cas par exemple avec le meilleur produit de Daylily Paris : leur huile sensorielle anti-vergeture contient 99% de produits naturels et est sans huile essentielle.


La texture : privilégiez une huile
Votre peau a besoin d’être assouplie. Malmenée par la prise de poids plus ou moins rapide, il lui faut de la souplesse pour supporter sans craquer l’étirement auquel elle est soumise et contre lequel vous ne pouvez rien. Contrairement à une crème, une huile ne contient pas d’eau et va davantage nourrir et assouplir la peau.


De l’huile végétale plutôt que minérale
Attention aux huiles minérales (mineral oil) qui peuvent contenir de la paraffine, un dérivé du pétrole. Surtout, ces huiles minérales contiennent de grosses molécules qui pénètrent mal dans la peau. Ce genre d’huile tend à former un film gras, sans aucune action en profondeur et donc sans
efficacité sur la prévention ou l’atténuation des vergetures. Optez pour une huile végétale, extraite à partir de plantes ou de fruits. En regardant la composition vous trouverez plein de noms latins, ceux des plantes ou des fruits utilisés pour l’huile considérée. Ces huiles contiennent de petites molécules qui pénètrent facilement dans la peau et dont l’action peut donc réellement se faire en profondeur.


Molécule active brevetée anti-vergeture
Il ne suffit pas d’hydrater sa peau pour lutter contre les vergetures pendant sa grossesse, l’huile anti- vergetures doit contenir une molécule dite « active », c‘est-à-dire avec une action spécifique anti- vergeture. La marque de soins pour femmes enceintes Daylily Paris a choisi d’utiliser de la
dermochlorella, une micro-algue agissant directement sur le collagène, la protéine mise en jeu dans la souplesse de la peau.


Voilà, vous savez tout pour bien choisir votre huile anti-vergeture 🙂


Article sponsorisé

1 Comment

  1. En effet, l’importance de bien s’hydrater pendant la grossesse.
    Enceinte, j’ai utilisé pour ma part de l’huile d’amande douce …mais les produits évoqués dans l’article ont l’air top !!! Merci
    Sonia Danse Prénatale

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *