comment rééquilibrer sa flore intime : l’importance de notre écosystème bactérien !

Table des matières

 

La flore intime chez la femme est un écosystème complexe de bactéries, champignons et virus présents dans le vagin. Les bactéries et les champignons sont là pour maintenir un environnement sain pour le vagin, tandis que les virus sont là pour se protéger contre les organismes pathogènes. La flore intime est aussi appelée microbiote vaginal et elle est constituée d’un mélange d’espèces de différents genres comme Lactobacillus, Prevotella, Atopobium vaginae, Gardnerella vaginalis et Mycoplasma hominis.

 

11 façons d’équilibrer naturellement votre flore intime avec des probiotiques

Le corps abrite un écosystème complexe et délicat de bactéries qui vivent dans différentes parties du corps. Ces bactéries sont connues sous le nom de flore intestinale. L’équilibre de ces bactéries peut être perturbé par de nombreux facteurs, notamment les antibiotiques et une mauvaise alimentation. 

Voici 11 façons d’équilibrer naturellement votre flore intime avec des probiotiques afin de vous débarrasser des symptômes indésirables comme les gaz, les ballonnements, la diarrhée, la constipation ou les douleurs abdominales. 

1. Mangez du yaourt contenant des cultures vivantes pour équilibrer naturellement votre microbiome ;

2. Essayez un prébiotique comme l’inuline (également présente dans le topinambour) ou la racine de chicorée ;

3. Pratiquez régulièrement des aliments lacto-fermentés, comme la choucroute, les cornichons ou le kimchi ;

4. Préparez un vinaigre de cidre de pomme et un tonique à l’eau en ajoutant 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme à 8 onces d’eau ;

5. Consommez des aliments fermentés, comme celles mentionnées aux points 4 ;

6. Essayez un supplément probiotique pour rééquilibrer votre microbiome et votre santé ;

7. Consommez une variété de légumes et de fruits ;

8. Buvez une tasse d’eau citronnée avec du miel brut ou du sirop d’érable ;

9. Mangez des patates douces ;

10. Mâchez de la gomme sans sucre ou mâchez des bonbons sans sucre pour aider à restaurer l’émail des dents ;

11. Évitez les boissons sucrées.

 

Un examen plus approfondi de la science derrière un microbiome sain, ses avantages et comment le rééquilibrer

Notre microbiome est l’écosystème de bactéries, champignons et virus qui vivent dans notre intestin. Les scientifiques ont découvert que cela a un impact significatif sur notre santé.

Le microbiome est un écosystème de bactéries, champignons et virus qui vivent dans notre intestin. Le corps humain compte environ 100 billions de microbes et ces microbes aident à décomposer les aliments pour en extraire les nutriments. Ils aident également le système immunitaire à combattre les infections ou les maladies en produisant des anticorps contre les agents pathogènes. Notre microbiome peut être affecté par une série de facteurs tels que l’alimentation, le stress, l’utilisation d’antibiotiques et même l’exposition à des produits chimiques ou à des polluants. Les avantages d’avoir un microbiome sain comprennent une meilleure digestion et une perte de poids ainsi qu’un risque réduit de maladies chroniques comme le diabète ou les maladies cardiaques.

L’écologie communautaire est un domaine d’étude en écologie qui se concentre sur la description de la dynamique et des fonctions des populations ou des communautés. La composition et la fonction du microbiome humain sont influencées par notre régime alimentaire, notre profession, notre âge et d’autres facteurs environnementaux. L’alimentation a une influence significative sur le microbiome, car les protéines d’origine animale contiennent plus d’acides aminés que les protéines végétales telles que celles que l’on trouve dans les plantes, les légumes, les haricots et les fruits.

 

Étapes pour cultiver une flore intestinale saine avec des probiotiques 

Une flore intestinale saine est importante pour maintenir un système immunitaire sain, la santé digestive et le bien-être général. On estime que la personne moyenne a environ 3 livres de bactéries vivant dans son intestin. L’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries dans l’intestin peut être influencé par le régime alimentaire, l’exposition aux antibiotiques et d’autres facteurs. Le corps humain abrite des milliards de bactéries qui vivent dans nos voies digestives. Ces bactéries nous aident à digérer les aliments et à synthétiser les vitamines tout en nous protégeant des agents pathogènes nocifs. Un microbiome intestinal sain (le terme collectif désignant tous les micro-organismes vivant dans vos intestins) est essentiel pour un système immunitaire sain et une bonne santé générale, car il aide à éloigner les agents pathogènes nocifs. Il facilite également la digestion en décomposant les aliments en nutriments qui sont absorbés dans la circulation sanguine. 

Un microbiome intestinal sain comprend une population diversifiée de microbes, y compris des bactéries (telles que les « lactobacilles »), des champignons, des archées et des virus. Un moyen simple de déterminer votre microbiome consiste à effectuer un test de selles. Le processus consiste à envoyer un échantillon d’une selle au cours d’une semaine ou deux à tester. La médecine conventionnelle privilégie le traitement médicamenteux aux probiotiques pour soulager les symptômes de la maladie inflammatoire de l’intestin et du syndrome du côlon irritable. Mais une étude récente a révélé que le probiotique Lactobacillus rhamnosus HN001 et l’antibiotique minocycline étaient ensemble plus efficaces que la minocycline seule pour traiter les symptômes de type syndrome du côlon irritable chez la souris. Les chercheurs ont également découvert que donner aux souris une petite quantité d’alcool par jour aidait à prévenir la diarrhée, mais augmentait l’anxiété.

 

Tags :

Partager: