Crèches inclusives : accueillir le handicap en crèche

Table des matières

Les parents d’enfants porteurs de handicap se retrouvent vite isolés. Ils ne savent pas vers qui se tourner pour assurer l’éducation de leur enfant. C’est dans cette optique que l’inclusion dans les crèches devient intéressante. Il s’agit d’un concept innovant consistant, pour un établissement d’accueil, de prendre en charge des enfants handicapés. Pour vous aider à y voir plus clair, découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur les crèches inclusives.

 

Crèche inclusive : définition

 

Une crèche inclusive est une solution adaptée aux enfants en situation de handicap. Il s’agit pour un espace d’accueil de les prendre en charge afin qu’ils puissent développer leurs capacités psychomotrices, mais aussi renforcer leurs habiletés sociales. Pour y parvenir, les établissements d’accueil proposent aux enfants des activités compatibles à leur situation. En ce sens, cela ne correspond pas à une simple intégration dans une crèche. Cette nouvelle forme d’accueil inclut un processus d’adaptation de l’enfant handicapé dans un environnement dédié, sans négliger les besoins des autres acteurs. Ainsi, si vous êtes à la recherche d’une crèche inclusive pour votre enfant, tournez-vous vers halppy-kids.fr. C’est un réseau de crèches associées qui propose des solutions de garde d’enfants pour les enfants, les collectivités et les entreprises.

 

Quels sont les avantages des crèches inclusives ?

 

Les crèches inclusives offrent de nombreux avantages, à savoir :

 

Pour les parents

La plupart des parents d’enfants porteurs de handicap rencontrent beaucoup de difficultés en matière d’éducation. Ils manquent d’accompagnement, ce qui peut provoquer un isolement. Heureusement, les crèches inclusives sont là pour les aider. Ce concept leur permet de recevoir des conseils spécifiques pour qu’ils puissent bien gérer leur quotidien. D’ailleurs, lorsqu’un enfant handicapé rejoint un espace d’accueil dédié, ses parents bénéficieront d’un suivi de la part des professionnels de l’établissement. Il est, par exemple, possible d’envisager des séances avec un psychologue pour un meilleur soutien.

 

Pour les enfants

Les crèches inclusives sont un excellent moyen pour les enfants aux besoins spécifiques d’échanger avec des enfants dits « valides » (sans handicap). De cette manière, ils pourront énormément progresser et favoriser leur développement. Il faut noter que ces enfants n’ont pas conscience de leur différence. Ainsi, c’est grâce à l’inclusion en crèche (dès le plus jeune âge) qu’ils pourront mieux s’intégrer dans la vie ordinaire. Les activités proposées visent particulièrement à encourager la socialisation. Les enfants seront alors stimulés par le collectif, ce qui permettra de développer leur autonomie. D’autre part, si les autres enfants côtoient ceux qui sont porteurs de handicap, ils verront que ces derniers sont différents et ont besoin d’attention particulière. Dans cette optique, les crèches inclusives promeuvent l’ouverture d’esprit ainsi que l’acceptation de la différence. Les enfants « valides » développeront alors de la bienveillance et de l’empathie.

 

Comment trouver une crèche inclusive ?

 

Il y a plusieurs manières de trouver des crèches inclusives :

  • vous rendre à la mairie : pour vous renseigner sur les établissements qui proposent ce genre de service ;
  • parcourir le Web : c’est la façon la plus rapide de dénicher une crèche inclusive pour votre enfant ;
  • demander conseil auprès d’un pédiatre ou d’un médecin traitant.

 

Les nouveautés en matière d’inclusion en crèche

 

Ces dernières années, les crèches inclusives sont devenues très populaires en France. Elles proposent un accompagnement individualisé et un soutien inclusif aux enfants en situation de handicap. Pour mieux répondre à leurs besoins, des innovations ont été apportées à ce concept, à savoir :

 

Les crèches uniquement dédiées aux enfants handicapés

Ces établissements d’accueil ne prennent en charge que les enfants handicapés ou aux besoins spécifiques. Pour ce faire, ils aménagent leurs salles et leurs locaux de manière à mieux s’adapter aux situations de ces derniers.

 

L’évolution du PAI

Le PAI ou Projet d’Accompagnement Individualisé vise à établir des modalités d’accueil grâce à un médecin traitant. Cela consiste, par exemple, à respecter certains horaires spéciaux pour la prise des repas, des dispenses pour certaines activités, un régime spécifique, etc. 

Tags :

Partager: