Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 28 Sep 2012

Née prématurée? Dites-le à votre gynécologue!

Née prématurée? Dites-le à votre gynécologue!

Les femmes enceintes  qui sont nées avant 32 semaines de grossesse sont plus exposées au diabète gestationnel, à l’hypertension et à la pré-éclampsie. Ce sont des scientifiques canadiens qui se sont rendu compte de ce lien. Ils ont étudié 7405 femmes nées prématurément et 16714 femmes nées à terme.

Le résultat est sans appel:  les femmes nées avant 32 semaines de grossesse développent deux fois plus de complications!

Attention, ce n’est pas parce que vous êtes née prématurée que  vous allez devoir bannir le sucre de votre alimentation pendant votre dernier trimestre de grossesse ou vous trainer un 18 de tension, en revanche, pensez à signaler à votre sage-femme ou votre gynécologue que vous êtes née très en avance, il/elle n’en sera que plus vigilant(e) de façon à vous assurer un suivi de grossesse optimal.

Et vous, vous savez si vous êtes née à terme ou en avance?

2 Commentaires

  1. Je suis née à 31 semaines, soit 7 mois. Maman et moi avons failli y passer, nous revenons de très loin!! Aujourd’hui, j’ai 25 ans et je vais bien. Je viens de découvrir cette « étude » et j’en reste assez perplexe. C’est assez décourageant, même, j’avoue que ça me fait peur… D’une part, lorsqu’on lit l’article (que j’ai pu lire en intégralité sur un autre site), on peut penser que nous, femmes prématurées, sommes plus considérées comme des bêtes de foires que comme des femmes, qu’être nées avant terme est une tare et qu’en gros, on ne devrait pas faire d’enfant étant donné les risques! Alors ok, ce n’est pas ce que dit l’article mot pour mot, mais c’est ce que j’ai l’impression de comprendre. Se rendent-il compte de l’impact que leur fichue étude peut avoir sur nous? Déjà, tomber enceinte est parfois difficile pour beaucoup de femmes, préma ou non, ensuite, les femmes doivent être rassurées et bien suivies durant leur grossesse, ça va de soit. Mais seulement, ces « scientifiques » se fichent de la peur que vont éprouver ces femmes, une fois enceintes. Elles risquent de stresser encore plus à l’idée d’une complication quasi certaine due à leur prématurité, est-ce nécessaire d’alarmer les gens de cette manière?? Un médecin pourrait résumer cela de façon plus calme et moi alarmante. Une grossesse doit se passer dans le calme et non la panique! Pour ma part, depuis que je sais cela et malgré mon envie de l’être, j’éprouve une certaine crainte à l’idée d’être un jour enceinte… J’espère toutefois avoir des témoignages de femmes préma mamans qui pourront démentir cette « étude » scandaleuse…

  2. Bonjour,
    pouvez-vous me dire où vous avez lu mon article car c’est moi qui l’ait écrit! Je sais que certains n’hésitent pas à copier/coller mais c’est malhonnête, à moins que je ne sois explicitement citée.

    Je comprends que ces études qui révèlent des populations à risque soient anxiogènes, mais cela permet aussi de mieux prendre en charge les femmes et donc de prévenir ce risque.

    Cela ne veut pas dire non plus que toutes les femmes nées avant terme développeront ces pathologies, juste qu’elles y sont plus sujettes.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *