Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 28 Nov 2013

Vergeture, comment s’en protéger vraiment !

Vergeture, comment s’en protéger vraiment !

 

Redoutées par toutes les femmes enceintes, les vergetures peuvent pourtant être évitées. Le secret ? Des actifs biologiques qui évitent la fragilisation de la peau liée aux fortes variations hormonales. Une découverte récente qui va révolutionner les soins anti-vergeture.

Agnès Ducrocq, présidente fondatrice de Téane, est la première à proposer de telles crèmes anti-vergetures. Et les résultats sont bluffants.

Happy Grossesse : Agnès, expliquez-nous comment apparaissent les vergetures?

Agnès : La principale raison de  vergetures chez la femme enceinte sont les bouleversements hormonaux du premier trimestre. Pour être un peu technique, ces variations rapides perturbent le fonctionnement des fibroblastes, ces cellules qui synthétisent le collagène et l’élastine, indispensables à la bonne santé de la peau. Du coup, les cellules de la peau perdent de leur souplesse. Le moindre étirement va alors faire craquer la peau, c’est la vergeture. Ce mécanisme est connu depuis à peine quatre ans.

Happy Grossesse : Comment aider nos fibroblastes à maintenir leur rôle protecteur de la peau ?

Agnès : La seule façon est d’appliquer un soin qui contient des actifs biologiques  qui agissent directement sur le fibroblaste. A ce jour, le seul actif dont l’efficacité est prouvé scientifiquement  est le cassia alata .

Happy Grossesse : Mais alors, s’hydrater ne sert à rien ?

Agnès : L’hydratation, seule, ne suffit pas. C’est agréable, la peau est douce, soyeuse, mais cela n’a aucune action sur les fibroblastes. Apporter de la souplesse à une peau fragilisée ne permet pas de se protéger des vergetures.

Happy Grossesse : Dure vérité. Je dois donc jeter mes huiles et crèmes anti-vergetures ?

Agnès : Non. Une bonne hydratation est utile à condition de limiter le phénomène inflammatoire dû au dysfonctionnement des fibroblastes. L’idéal est donc de combiner une crème anti-vergeture contenant des actifs biologiques, avec un soin hydratant. Ainsi la peau reste en bonne santé et peut gagner en souplesse en profitant pleinement de l’hydratation.

Happy Grossesse : Comment savoir si le soin anti-vergeture n’est pas qu’un simple hydratant ?

Agnès : Il faut vérifier la composition. Les soins ultra-hydratants sontsouvent à base de germe de blé, d’amande douce, de karité, de glycérol ou encore d’acides aminés. S’il  n’y a que ce type de composants, alors il n’y a pas de réelle action anti-vergeture. Ce sont surtout des soins « plaisirs ». S’il y a des actifs comme la cassia alata, alors le soin aura une vraie action sur la prévention des vergetures.

Happy Grossesse : Vous êtes la première à utiliser un actif biologique à l’efficacité prouvé. Vous avez d’ailleurs déposé un brevet en 2010. Pourquoi les autres ne le font pas ?

Agnès : Parce que cela coûterait trop cher ! Le développement de notre crème de soin vergetures a nécessité un gros travail de recherche, des tests cliniques… Cela représente  un investissement important.

Happy Grossesse : Pour résumer, une crème anti-vergeture à bas prix, c’est forcément inefficace ?

Agnès : Oui. Par exemple notre crème anti-vergeture est un soin bio et naturel, nos matières premières coûtent donc plus chers que celles issues de la pétrochimie. Mais cela ne veut pas dire qu’un prix élevé garantie l’efficacité du soin. Comme je l’ai expliqué, c’est la composition qui reflète l’intérêt de la crème ou pas.

Happy Grossesse : Une fois que j’ai trouvé une vraie crème anti-vergeture, dois-je me masser ou pas ?

Agnès : Ce n’est pas nécessaire. Cela aide à faire pénétrer le soin au niveau de la peau mais la crème anti-vergeture est efficace sans avoir à être massée.

Happy Grossesse : Et si c’est trop tard, que la vergeture est apparue. Puis-je la guérir ?

Agnès : Vous pouvez l’atténuer, mais il faut dire la vérité, les vergetures sont irréversibles. D’où l’intérêt de bien se protéger dès le début de la  grossesse. Il est néanmoins possible, à l’aide de soins réparateurs contenant des actifs biologiques, de soigner en partie la cicatrice et d’éclaircir la marque pour la rendre moins visible.

Là encore, un vrai soin réparateur ne peut pas être un simple hydratant. Il faut impérativement qu’il contienne un actif comme le Centella asiatica que nous utilisons, ou de l’extrait de sureau. Les essais cliniques que nous avons menés pour notre baume SOS vergeture a montré que les vergetures sont atténuées dans 80% des cas et moins colorés dans 70% des cas.

Merci Agnès pour ces explications. Moi qui croyais que de l’huile d’olive valait n’importe quelle huile ou crème, je sais maintenant que la crème anti-vergeture Téane est bien plus qu’un simple hydratant et me protège vraiment.

Découvrez ces soins bio anti-vergeture sur leur site: www.teane.com

teane creme anti vergeture

 

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *