Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 24 Avr 2014

Les futurs pères ne peuvent plus s’absenter du travail pour accompagner leur femme aux échographies

Les futurs pères ne peuvent plus s’absenter du travail pour accompagner leur femme aux échographies

Le Sénat a décidé de mettre fin aux autorisations d’absence des futurs pères qui souhaitaient être présents aux rendez-vous médicaux obligatoires de la grossesse de leur compagne.

Ce droit faisait partie de la loi égalité hommes-femmes, mais les sénateurs ont décrété que cela n’était pas utile. L’amendement adopté par ces décideurs décrépis précise « Si ces examens sont obligatoires pour la femme enceinte pour le suivi de sa grossesse, ce qui en justifie le paiement, il n’en est pas de même du conjoint, du pacsé ou encore du concubin« .

Autrement dit, la grossesse est une affaire de filles, les mecs n’ont pas à s’y intéresser!

Et moi qui croyait qu’un enfant était un projet de couple, que ça se faisait à deux et s’élevait à deux…

Encore une fois, le Sénat fait la preuve de son caractère terriblement (dangereusement?!) archaïque et machiste.

Un sénateur gagne 5388,72€ nets/mois et dispose de plus de 7500€ pour ses « frais ».

Sachant que le Sénat compte 348 membres, combien de jours d’absence de futurs papas peut-on financer en  supprimant le Sénat?

 

1 Comment

  1. C’est tout à fait honteux mais pas totalement surprenant quand on sait que le Sénat est composé à 80% d’hommes…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *