Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié le 29 Sep 2015

4 étapes pour bien s’hydrater afin de soulager la constipation

4 étapes pour bien s’hydrater afin de soulager la constipation

 

Parmi les « joies » de la grossesse, il y a les modifications du transit. Selon les femmes enceintes et les périodes, on va pouvoir constater un ralentissement du transit. En causes, les hormones qui agissent sur les contractions de l’utérus ou encore la position de bébé qui n’appuie pas toujours où il faut…Heureusement, il y a un moyen naturel de débloquer la situation : BOIRE !

1) Boire permet de ramollir les aliments

L’eau ingérée pendant un repas va se mélanger aux aliments dans l’estomac. Elle va permettre de diluer l’ensemble. Bien hydratées, les selles peuvent alors plus facilement « descendre » et être évacuées.D’où l’importance de l’hydratation dans la lutte contre la constipation.

2) 1L d’Hépar chaque jour suffit à soulager la constipation

La marque est bien connue pour ses propriétés bénéfiques sur le transit. Une étude portant sur 244 femmes a même montré qu’en à peine 2 semaines de consommation d’Hépar® améliorait significativement le transit simplement en en buvant 1L par jour. En plus il s’agit d’une eau 100% naturelle, embouteillée directement à la source dans la région de Vittel. Que du bon !

3)Un verre d’eau froide le matin

Dès le matin, un grand verre d’eau fraîche réveille les fonctions digestives et aide au transit. N’allez pas non plus sucer des glaçons, de l’eau mise au frigo suffit 😉

4)On combine eau et fibres

Qu’elles proviennent de légumes ou de fruits, les fibres ingérées augmentent le volume des selles. Cela a pour effet de « peser » et de favoriser le transit. Cette aide est d’autant plus marquée que l’on consomme de l’eau. Les fibres vont absorber le liquide, gonfler et pousser avec plus de poids les selles. Il est conseillé de consommer environ 30g de fibres par jour.

2 Commentaires

  1. Une chose importante qu’il ne faut pas oublier, c’est si vous êtes constipée, évitez de pousser pour aller à la selle, car vous risquez d’affaiblir les muscles du plancher pelvien.
    truc: oui boire et les fibres, mais il y a aussi des exercices respiratoire abdominale exagérée ou avec des mouvements latéraux des jambes, de faire de l’exercice physique comme la marche, la natation de façon régulière, massage de l’abdomen et il y a une position à adopter aux toilette (genoux plus haut que les hanches, pieds vers l’intérieur) et il est important lorsqu’on pousse ne pas bloquer notre respiration pour protéger notre plancher pelvien.

    Sonia

  2. À en croire ma belle-mère, c’est le calvaire de toutes les femmes enceintes. Merci pour les astuces, je compte bien les mettre en pratique.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *